Traveling is a rewarding experience, and it can be even more rewarding when we surround ourselves with nature. Experiencing birdsong, tree odors and the sight of places untouched by humanity is a great way to recharge your batteries and regain some peace of mind.

But as one particular adventurer has discovered, nature can also be a terribly dangerous place. His survival skills were driven to the extreme when he embarked on a journey into the Amazon rainforest that took an unexpected turn …

Yoseph or “Yossi” Ghinsberg was not an ordinary man. Born in Tel Aviv in 1959, he traveled the world optimistically, unaware that he would end up in a life and death situation that never seemed to end.

Young man, he joined the Israeli army. To his delight, he is a rookie of the Navy, but he also learned many survival tips, and became a lot of money.

Finally, Yossi became inspired to travel to Venezuela by the Butterfly Book of Henri Charriere, an autobiography being sentenced to wrong to murder in France, imprisoned in French Guiana and finally escape to Venezuela.

So Yossi made the trip. Hitchhiking from Venezuela to Colombia to explore South America, Yossi met a man named Marcus Stamm, a teacher from Switzerland. The two traveled together, this time to La Paz, Bolivia.

Shortly after arriving in La Paz, the two new friends went hiking in the Amazon rainforest. As they planned their journey through the details, they came across another impatient explorer: Kevin Gale, an American photographer eager to capture the Amazon.

Before embarking on the Amazon, an Austrian named Karl Ruprechter spoke to Yossi and his friends in La Paz. He claimed to be a geologist in search of a gold quarry and impressed the trio with knowledge of the terrain. They did not hesitate to follow him in the vast and dangerous desert.

They began their journey to the golden quarry in the small village of Asariamas. The inhabitants were kind and hospitable, providing them with provisions but also a worrying warning: the jungle is very dangerous.

But put in their manners, men did not heed warnings; after all, Karl was an expert and they were four healthy men with a strong desire to travel. The group walked in the jungle, ready to face any obstacle … well, not just any obstacle.

Marcus Stramm, the Swiss professor, started developing the trench foot. As the days passed, the infection became more and more painful. He slowed down the group – and they were short of food.

Karl avait un fusil de chasse pour le gibier de chasse, mais le groupe ne pouvait trouver que des singes. Les manger me sentais mal, mais les randonneurs étaient affamés. Finalement, ils ont grillé leur premier singe, mais Marcus, déjà affaibli, a refusé de se livrer.

Comme la condition de Marcus se détériorait, le groupe ne pouvait plus continuer à marcher vers la carrière d’or promise par Karl. Au lieu de cela, ils ont construit un radeau et ont essayé de flotter sur la rivière Tuichi. C’est à ce moment-là que Karl a commencé à se méfier et à avoir peur: apparemment, il ne savait même pas nager. Que cachait-il d’autre?

Craignant l’eau, Karl retourna à pied au village le plus proche, emmenant avec lui le faible Marcus. Yossi et Kevin pensaient qu’ils allaient bien naviguer, mais ils ont rapidement heurté un puissant courant. Kevin a nagé jusqu’au rivage, mais Yossi n’a pas été aussi chanceux.

Après avoir été balayé par une cascade, Yossi se frappa la tête contre les rochers tranchants sur le chemin. Pendant une demi-heure, il s’est battu pour garder sa tête blessée au-dessus de l’eau, en haletant pour chaque souffle qui sauve des vies.

Quand l’eau se fut finalement calmée, Yossi nagea jusqu’à la plage. Cependant, au moment où il est entré sur le terrain, il a été submergé par un sentiment de malheur. Il était seul au milieu de la forêt amazonienne. Comment survivrait-il?

L’esprit de Yossi se souleva lorsqu’il remarqua son sac à dos reposant miraculeusement sur les rives du fleuve. En plus de quelques fournitures utiles, le sac contenait un livre spécial. Cela avait apporté beaucoup de chance à l’oncle de Yossi pendant l’Holocauste, et maintenant, cela aiderait, espérons-le, à maintenir Yossi en vie.

Le premier danger que Yossi a rencontré était un sanglier. Les verrats ont tendance à être extrêmement agressifs et peuvent déchirer à travers la peau avec leurs défenses. Yossi a couru sa vie dans la jungle, secouant finalement le sanglier mais s’épuisant également.

Moins d’une semaine après sa solitude, Yossi a remarqué quelque chose dans le ciel. En approchant, il réalisa qu’il s’agissait d’un avion – du même type dans lequel il s’était envolé pour La Paz. Désespéré, il a appelé, agitant ses bras de haut en bas, mais il est passé inaperçu.

Quelques nuits plus tard, Yossi se réveilla dans une douleur atroce. Il avait des démangeaisons et de la douleur sur tout le corps et n’arrivait pas à comprendre pourquoi. Ce n’est que lorsque le soleil s’est levé qu’il a remarqué qu’il avait dormi dans un nid de termites!

Après la première semaine, les réserves de nourriture de Yossi avaient disparu, de même que son énergie. Il ressentait la faim comme il ne l’avait jamais imaginé. Il chercha des fruits et des œufs d’oiseau et mangea des singes morts lorsqu’il les repéra.

Malgré ses efforts pour se nourrir, Yossi a rapidement perdu du poids. Pour aggraver les choses, il était déshydraté, privé de sommeil, blessé par la cascade et couvert de piqûres de termites. Il avait vraiment besoin d’une pause, mais la jungle n’était pas sur le point de l’atténuer.

Une fois qu’il s’est enfin endormi, il fut soudainement réveillé par le son d’un grognement. Dès que ses yeux s’adaptèrent à l’obscurité, il réalisa qu’il fixait les yeux d’un jaguar adulte, prêt à bondir.

Son cœur battant presque contre sa poitrine, son instinct prit le dessus. Il tendit la main vers son briquet et son anti-moustique aussi vite qu’il le put, créant un lance-flammes pour faire fuir la gueule. Heureusement, cela a fonctionné, mais il est devenu presque impossible pour un Yossi paranoïaque de s’endormir après cela.

La faune de la jungle était une menace évidente, mais la flore et le climat étaient tout aussi dangereux. Quand les quatre ont commencé leur randonnée, il ne reste que deux semaines avant la saison des pluies, mais maintenant? Il est tombé toute la journée, créant des inondations et menaçant de noyer Yossi à nouveau.

Comme Yossi était trop occupé à essayer de se faufiler dans l’eau jusqu’à la hauteur des genoux, il ne pouvait plus suivre son pas. Avant de pouvoir corriger son erreur, cependant, il s’enfonça dans les sables mouvants. Juste au moment où il acceptait son destin, les inondations se sont déplacées et il s’est retiré.

Ses chaussettes et ses chaussures étaient mouillées et sales depuis trop longtemps et il a commencé à développer une infection des pieds. Pour se distraire de la douleur afin qu’il puisse continuer à marcher, il fit la seule chose à laquelle il pouvait penser…

Yossi roula sur un nid de fourmis de feu, les laissant piquer partout. L’adrénaline traversa son corps et il trouva la force de continuer. Sorti de nulle part, il remarqua une femme à ses côtés. Il n’en croyait pas ses yeux. Ils ont passé les prochains jours en compagnie les uns des autres, sa présence renforçant sa volonté de vivre. Mais qui était-elle?

Quelques jours plus tard, il se réveilla sans douleur mais aussi sans femme mystérieuse. Cela semblait trop beau pour être vrai. Elle avait été une hallucination. Après avoir réalisé cela, Yossi tomba à genoux en pleurant et commença à prier pour que sa misère prenne fin.

Soudain, il entendit le son vague d’un moteur venant de la rivière. Il pensa que c’était un autre avion qui ne le remarquerait pas, mais il suivit néanmoins le bruit. Une fois arrivé à l’eau, il remarqua un bateau au loin.

Le bateau était non seulement réel, mais il était également piloté par Tico Tudela, un pêcheur bolivien, avec Kevin Gale. Kevin avait atteint la civilisation en 3 jours et avait supplié les habitants de l’aider à rechercher son ami. Yossi était ravi de voir Kevin mais se demanda ce qui était arrivé à Karl et Marcus.

Yossi a perdu plus de 30 livres au cours de ses 3 semaines au seuil de la mort. Pendant ce temps, Karl et Marcus étaient introuvables. Yossi a appris par la suite que Karl était un criminel recherché, qui avait déjà emmené des étrangers dans la jungle.

Au cours des trois mois suivants d’hospitalisation, Yossi a répété maintes fois la beauté et les dangers de la jungle dans sa tête. Tous ceux qui entendaient son histoire pensaient qu’il était fou, mais il se sentait tellement reconnaissant envers la population locale qu’il voulait revenir.

Lorsque Yossi a revisité la Bolivie, la population locale a été ravie de le voir. Il s’y est installé pendant un moment et a aidé à construire un lodge écologique dont les populations autochtones pourraient tirer profit. Il a également œuvré à la protection des propriétés intellectuelles des habitants de cette région.

Yossi a également publié plusieurs livres, dont sa propre autobiographie intitulée Back From Tuichi: l’histoire troublante de la survie dans la forêt amazonienne , et a parcouru le monde en prononçant des discours inspirants. Son idole, Henri Charrière serait fier.

En 2017, les livres de Yossi ont été adaptés dans un film intitulé Jungle , et il n’a été décrit que par Daniel Radcliffe. Bien sûr, jouer ce rôle était beaucoup plus sûr que de le vivre. Ironiquement, le film était disponible pour le streaming sur Amazon.

Kevin and Yossi stayed friends. After appearing in the I Should Be Alive Docuseries , Kevin also participated in the production of Jungle . Although he continued his love for photography, he was not as eager to return to the forest as Yossi.

The two survivors will never forget their fateful trip to the Amazon. They did not understand why Karl had taken them to the forest and they deeply mourned their lost friend, Marcus. But they would change their decision, even if they could.